Plateformes LMS : solution de formation adaptée aux entreprises ?

Dans le cadre de cet article, nous allons aborder en détail la question de l’adéquation des plateformes LMS aux besoins des entreprises en matière de formation digitale. Suite à une introduction présentant les enjeux du sujet, nous définirons ce qu’est un LMS et ferons un rapide historique. Puis, nous présenterons les avantages de ces plateformes pour la gestion de la formation, avant d’aborder leurs limites face aux nouveaux défis du digital learning. Nous verrons ensuite quelles sont les attentes actuelles des professionnels de la formation, notamment concernant la culture d’entreprise et le management. Enfin, nous expliquerons en quoi LMS et nouvelles plateformes d’engagement sont complémentaires, et quels sont les critères pertinents pour sélectionner les solutions les plus adaptées selon les contextes.

Définition et historique des plateformes LMS

Les plateformes LMS, ou Learning Management Systems, sont apparues au début des années 2000 pour répondre aux premiers besoins des entreprises en matière de formation digitale. Leur rôle est de centraliser les contenus pédagogiques et de gérer l’ensemble du processus pour les apprenants : inscriptions, suivi individuel, évaluations, etc. Étroitement liées aux débuts du e-learning, elles se sont imposées comme des outils incontournables pour les départements formation et RH.

Concrètement, un LMS est un logiciel qui administre les formations, tant à distance qu’en présentiel, et diffuse les parcours pédagogiques auprès des collaborateurs concernés. Sa vocation première est d’aider les responsables de la formation dans le pilotage et la gestion quotidienne des compétences en interne. On parle aussi “d’approche administrative” de la formation.

Les LMS se sont développées dans un contexte historique particulier, entre la fin des années 1990 et le début des années 2000, quand internet et le e-learning faisaient encore figure de nouveautés. À cette époque, l’enjeu pour les entreprises pionnières était de démontrer les bénéfices de ces nouveaux outils, pour justifier la fin des formations uniquement en présentiel. Un défi de taille !

Avantages des LMS pour la gestion de la formation

Les plateformes LMS présentent de nombreux avantages, expliquant leur adoption massive par les services formation et RH ces dernières années. Elles offrent avant tout un gain de temps considérable dans la gestion au quotidien des collaborateurs à former.

Article en rapport :  Comment devenir architecte IoT ? (architecte expert en internet des objets)

En centralisant et automatisant un grand nombre de tâches fastidieuses, comme les inscriptions, les suivis individuels, la remise de certifications, etc. les LMS ont grandement simplifié le travail des équipes. Leur intégration aux systèmes d’information des ressources humaines, comme les SIRH, a également été un facteur de productivité indéniable.

Par ailleurs, le fait de rassembler sur une plateforme unique l’ensemble des ressources de formation, qu’il s’agisse de contenus créés en interne ou achetés à des tiers, a également été un gain de temps précieux pour les équipes. Sans compter la diffusion facilitée des parcours auprès de tous les collaborateurs concernés.

Les LMS ont également permis aux responsables formation de mieux suivre et analyser les résultats, grâce aux nombreuses données et statistiques mises à leur disposition : taux de réussite, taux d’abandon, etc. Autant d’informations précieuses pour affiner les programmes et les méthodes pédagogiques.

Enfin, l’accessibilité des formations à distance via ces plateformes s’est traduite par des économies substantielles sur les coûts logistiques liés aux sessions en présentiel : location de salles, déplacements des intervenants, transports et hébergement des collaborateurs, etc.

Limites des LMS face aux nouveaux défis de la formation digitale

Bien qu’incontestablement utiles pour la gestion administrative de la formation, les LMS montrent aujourd’hui certaines limites face aux transformations rapides du monde professionnel et aux nouveaux usages du digital.

Tout d’abord, ces plateformes datant pour la plupart du début des années 2000, elles peinent à s’adapter aux nouveaux comportements des utilisateurs du web et aux évolutions technologiques. La prise en compte des terminaux mobiles (smartphones, tablettes), de plus en plus incontournables, reste insuffisante. L’ergonomie des LMS, conçue à l’époque pré-iPhone, n’est plus en phase avec les standards actuels ni les nouveaux usages du digital.

Pensées avant tout pour une logique “top-down” descendantes, ces plateformes ne favorisent pas assez l’interaction entre apprenants ou entre ces derniers et les experts métier. Or, la participation active, le partage de connaissances et le sentiment d’appartenance à une communauté sont des éléments essentiels pour la réussite de la formation à l’ère du digital.

Autre écueil, ces solutions développées au début du web peinent à intégrer les derniers formats d’apprentissage en vogue, comme les Moocs, les microlearning, les serious games et la réalité virtuelle ou augmentée. Leur architecture initiale ne permet pas toujours d’accueillir facilement ces nouveaux contenus innovants.

Enfin, la dette technique accumulée au fil des ans par beaucoup de ces plateformes obsolètes devient un frein majeur aux évolutions. Trop complexes, pas assez ouvertes et versatile, de nombreux LMS imposent aux entreprises des migrations longues et coûteuses, retardant d’autant leur transformation digitale.

Article en rapport :  CAP informatique : Guide Complet sur la Durée, le Programme et les Débouchés

Nouvelles attentes des professionnels de la formation

Face à ces limites des LMS traditionnels, les attentes des professionnels de la formation et des responsables RH ont beaucoup évolué ces dernières années, sous l’influence des transformations majeures du monde du travail.

Au niveau structurel, ils exigent désormais des solutions capables de s’intégrer facilement aux informations systèmes et outils déjà en place, pour renforcer l’interopérabilité. L’objectif est de fluidifier toujours plus les parcours et les usages pour les collaborateurs.

La formation étant devenue un vecteur stratégique de la transformation culturelle des entreprises, sobrement baptisée “Future of Work”, l’implication des équipes, des managers et des experts métier dans les dispositifs de montée en compétences est également devenue primordiale. D’où des plateformes favorisant davantage ces échanges et cette co-construction des savoirs.

Dans un monde professionnel en mutation permanente, ou la capacité d’adaptation des collaborateurs peut faire la différence, les LMS doivent désormais permettre un déploiement easy et rapide de nouvelles formations pour répondre en temps réel aux besoins.

Focus sur la culture d’entreprise et le management

Comme évoqué précédemment, l’accent est désormais mis sur la culture d’entreprise et sur l’engagement des managers pour assurer le succès des projets de transformation numérique. Et les dispositifs de formation n’échappent pas à la règle !

Concrètement, la mise en place d’une culture d’entreprise digitale passe par l’adoption à grande échelle de nouvelles méthodes de travail et de partage des connaissances. Les outils, dont les plateformes e-learning, se doivent d’accompagner et de renforcer cette dynamique collaborative.

Les managers ont eux aussi un rôle décisif à jouer pour motiver les équipes, faciliter la transmission des expertises métier, fluidifier les échanges et faire monter en compétences les collaborateurs. In fine, cette posture managériale est indispensable pour développer l’autonomie et la proactivité de chacun face aux défis du numérique.

Dans ce contexte, des LMS favorisant l’expression des managers comme des experts terrain et donnant plus de poids à leurs retours d’expérience constituent des alliés précieux.

Complémentarité des LMS et des nouvelles plateformes

formation entreprise

Fort heureusement, l’offre actuelle en matière de plateformes de formation digitale est bien plus riche et diverse qu’il y a seulement quelques années. Aux LMS traditionnels sont venus s’ajouter de nouveaux outils, parfois regroupés sous le terme de “Learning Engagement Plateforms” (LEP).

Plutôt que de voir en ces solutions émergentes des remplaçantes des LMS historiques, il faut y voir des approches différentes mais complémentaires pour répondre aux défis modernes de la formation.

Article en rapport :  Avis sur "Les Reines de l'Affiliation" : Un Guide Vers la Liberté Financière

En effet, quand les LMS se concentrent sur la gestion et l’administration des parcours, les LEP, elles, visent avant tout à maximiser la participation, l’engagement et les interactions entre les différents acteurs. Ce qui était précisément le point faible des premières plateformes.

Ainsi, une stratégie gagnante pour de nombreuses entreprises consiste à combiner LMS et LEP en fonction des besoins, tout en faisant communiquer ces outils entre eux. Cette approche permet de conjuguer performance gestionnaire et nouvelles pédagogies digitales favorisant l’engagement de tous.

Critères de sélection d’une plateforme de formation digitale

Quels sont les critères à prendre en compte pour sélectionner les plateformes de formation digitale les plus à même de répondre aux attentes modernes des entreprises ? Voici quelques pistes :

  • – Une ergonomie et un design actuels, en phase avec les usages numériques
  • – De la flexibilité et de l’adaptabilité pour s’intégrer facilement aux systèmes existants
  • – Une prise en main intuitive ne nécessitant pas de compétences techniques pointues
  • – La mise en relation directe des experts métier, des managers et des apprenants
  • – Des indicateurs pour mesurer finement l’engagement de chacun
  • – La capacité à générer interactions et sentiment d’appartenance à une communauté
  • – La possibilité de recueillir en continu les retours des utilisateurs

Bien sûr, tous les contextes d’entreprises et tous les objectifs de formation étant différents, il convient à chaque fois d’analyser précisément les attentes et les contraintes pour identifier les solutions LMS, LEP ou mixtes les plus adaptées. La plateforme LMS de Formaworld est une bonne solution pour votre entreprise, cette plateforme à déja formé plus de 100 000 apprenants et dispose de plus de 20 000 vidéos dans différents domaines.

Intérêt d’un LMS dans une stratégie globale de formation

Malgré leurs limites, à condition de bien comprendre leurs spécificités, les LMS gardent toute leur pertinence dans une stratégie globale de formation digitale en entreprise.

Ils permettent avant tout de poser des fondations solides côté gestion et administration des parcours pour les équipes RH. Indispensable pour gérer efficacement les formations à grande échelle, notamment les onboardings et les aspects conformité réglementaire.

Les LMS offrent également un socle stable et sécurisé pour stocker et diffuser les contenus de formation en interne. Ils restent pertinents pour les cursus digitaux classiques type e-learning asynchrone.

Enfin, la plupart des LMS historiques ayant justement évolué pour s’ouvrir davantage aux interactions sociales et à des contenus plus innovants, comme la vidéo, ils constituent désormais de solides compléments aux plateformes d’engagement plus récentes.

La formation en entreprise étant devenue stratégique, il est plus que jamais pertinent d’adopter une approche de “système”, conjuguant de manière fluide différents outils, plutôt que de miser sur une solution unique. Et dans ce dispositif, les LMS gardent encore de beaux jours devant eux !