Récupérer un diplôme après plusieurs années : comment faire ?

Vous avez obtenu un diplôme il y a plusieurs années, mais vous n’avez jamais pris le temps de le récupérer ou vous l’avez malheureusement égaré ? Pas de panique, nous allons vous expliquer en détail les démarches à suivre pour récupérer ce précieux sésame, que ce soit pour reprendre vos études, vous reconvertir professionnellement ou passer un concours. Suivez le guide !

En bref

Que vous ayez simplement oublié de retirer votre diplôme après l’avoir obtenu, que vous l’ayez perdu ou qu’un changement d’état civil vous oblige à le refaire, il existe des solutions pour récupérer ce document essentiel. Que ce soit pour reprendre une formation, changer de voie professionnelle ou passer un concours de la fonction publique, disposer de vos diplômes est indispensable. Nous allons détailler les différentes situations possibles et les procédures à suivre pour ne plus être bloqué dans vos démarches.

Cas n°1 : Le diplôme n’a jamais été retiré

Vous avez réussi vos examens et obtenu votre diplôme, mais vous n’êtes jamais allé le chercher ? Pas de panique, il est tout à fait possible de le récupérer des années après. En effet, tous les diplômes sont conservés par les établissements, que ce soit pour l’enseignement secondaire ou supérieur. Voici les démarches à suivre selon votre situation :

Pour un diplôme de l’enseignement secondaire (brevet, CAP, BEP, bac, BTS, etc.), vous devez vous adresser à l’académie, et plus précisément au rectorat, dans lequel vous avez passé vos examens. Chaque académie a ses propres règles concernant les diplômes qu’elle délivre, il est donc conseillé de vous renseigner au préalable sur leur site internet ou de vous y rendre directement. Dans la plupart des cas, vous devrez :

  • Remplir un formulaire de demande de retrait de diplôme
  • Fournir une pièce d’identité
  • Éventuellement rédiger une procuration si vous envoyez quelqu’un d’autre récupérer le diplôme à votre place (avec sa pièce d’identité)
Article en rapport :  Comment récupérer ses droits CPF ?

N’oubliez pas que les diplômes étant nominatifs, vous devrez obligatoirement le signer au moment du retrait.

Pour un diplôme de l’enseignement supérieur (licence, master, etc.), la procédure est similaire mais vous devrez cette fois vous adresser directement à votre ancienne université, généralement au service des examens et des diplômes. Les pièces à fournir seront les mêmes que pour l’enseignement secondaire.

Cas n°2 : Diplôme perdu ou volé

Vous avez égaré ou vous vous êtes fait dérober votre diplôme ? Pas de panique, il existe une solution de remplacement. Comme les diplômes sont nominatifs, il est impossible d’en obtenir une simple copie. Cependant, vous pouvez demander une attestation de réussite qui a la même valeur légale que l’original. Voici comment procéder :

Pour l’enseignement secondaire, vous devez demander cette attestation de réussite auprès du rectorat de votre académie, comme pour un retrait de diplôme classique. Vous pouvez généralement obtenir ce document sous format papier en remplissant un formulaire spécifique, ou sous format numérique via le site diplome.gouv.fr. Pour constituer votre demande, il vous faudra fournir :

  • Vos informations personnelles (nom, prénom, date et lieu de naissance, adresse)
  • Une copie de votre pièce d’identité
  • L’intitulé exact du diplôme, la série et l’année d’obtention
  • Éventuellement une preuve de la perte ou du vol (dépôt de plainte, déclaration de sinistre, etc.)

Pour l’enseignement supérieur, la procédure est un peu différente puisque vous ne pouvez pas encore obtenir d’attestation numérique. Vous devrez demander un duplicata de votre diplôme auprès de votre ancienne université en fournissant les mêmes pièces justificatives que pour le secondaire, ainsi qu’une preuve de la perte ou du vol.

Article en rapport :  Les deux options du BTS SIO : SISR ou SLAM, quel chemin choisir ?

Cas n°3 : Changement d’état civil

Vous avez changé de nom, de prénom ou de sexe depuis l’obtention de votre diplôme ? Dans ce cas, les informations qui y figurent sont devenues caduques et vous devrez demander une réédition pour qu’un nouveau document soit établi à votre nouvel état civil. La procédure est assez simple :

  • Pour l’enseignement secondaire, vous devrez vous adresser à l’académie qui vous a délivré le diplôme
  • Pour l’enseignement supérieur, la demande se fait directement auprès de votre ancienne université

Dans les deux cas, il vous faudra généralement fournir une pièce d’identité actualisée ainsi qu’un justificatif officiel de votre changement d’état civil (jugement de changement de nom, acte de naissance pour le changement de sexe, etc.).

Pourquoi récupérer un ancien diplôme ?

Vous vous demandez peut-être pourquoi il est si important de récupérer un diplôme obtenu il y a plusieurs années. Et bien, ce document peut s’avérer indispensable dans de nombreuses situations :

Si vous souhaitez reprendre des études, que ce soit pour vous réorienter, vous spécialiser ou aller plus loin dans un cursus, la plupart des établissements vont vous demander vos diplômes précédents pour étudier votre dossier et vérifier que vous remplissez bien les conditions d’accès à la formation.

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, comme un changement de métier ou de secteur d’activité, disposer de vos diplômes peut être un atout non négligeable, voire une condition sine qua non pour certains employeurs. Cela leur permettra d’évaluer votre niveau de qualification et vos compétences.

Enfin, pour passer certains concours comme ceux de la fonction publique, un diplôme minimum est souvent exigé. C’est par exemple le cas pour devenir secrétaire administratif, où il faut au moins être titulaire du baccalauréat. Votre diplôme fera alors office de pièce justificative.

Article en rapport :  La Portée du Chef-d'œuvre en CAP Menuiserie

Conseils pour bien préparer sa demande

Pour que votre demande de récupération ou de réédition de diplôme se passe sans accroc, nous vous conseillons de bien vous organiser en amont. Voici quelques recommandations :

  • Réunissez toutes les pièces justificatives nécessaires (pièce d’identité, justificatif de changement d’état civil le cas échéant, etc.) pour ne pas avoir à les rechercher au dernier moment
  • Si vous devez remplir un formulaire, relisez-le attentivement et n’omettez aucune information demandée pour éviter un rejet de votre dossier
  • Anticipez les délais de traitement qui peuvent parfois être longs, surtout en période de rentrée scolaire ou universitaire
  • Pour un diplôme de l’enseignement supérieur, renseignez-vous auprès de votre établissement sur les éventuels frais à prévoir pour l’obtention d’un duplicata

En suivant ces conseils avisés et en préparant minutieusement votre demande, vous ne rencontrerez aucun obstacle pour récupérer le précieux sésame dont vous avez besoin. Diplôme en poche, vous pourrez vous lancer sereinement dans votre nouveau projet !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *