Le Mastère en Finance Durable : Un Tremplin pour l’Avenir ?

La finance durable constitue, à n’en point douter, l’un des enjeux majeurs de ce début de 21ème siècle. Face aux défis environnementaux et sociétaux actuels, le secteur financier dans son ensemble est appelé à opérer une mutation profonde, afin d’aligner ses activités sur les impératifs du développement durable. C’est dans ce contexte qu’est née la filière de la finance durable, laquelle ouvre des perspectives professionnelles extrêmement prometteuses.

Nous nous proposons, dans le présent article, de passer en revue les tenants et aboutissants du Mastère en Finance Durable de l’Institut Supérieur de l’Environnement (ISE). Nous examinerons tour à tour la structure et les modalités du programme, les compétences acquises, ainsi que les débouchés auxquels cette formation de niveau Bac+5 prépare ses étudiants. Enfin, nous prodiguerons quelques conseils pratiques à l’attention des candidats désireux de s’inscrire à cette formation certifiante à la pointe dans son domaine.

Les enjeux de la Finance Durable dans le contexte éducatif moderne

La prise de conscience écologique qui marque nos sociétés depuis quelques années a profondément transformé le paysage éducatif. De plus en plus, les grandes écoles et universités cherchent à proposer à leurs étudiants des cursus en phase avec les réalités et perspectives du monde contemporain, un monde confronté au défi majeur de la transition énergétique et écologique.

C’est dans cette optique que s’inscrit le Mastère en Finance Durable de l’ISE. Son objectif est de former des professionnels dotés d’une double expertise, à la fois financière et extra-financière, capables d’accompagner efficacement les acteurs financiers traditionnels dans leur mutation vers un modèle durable et responsable.

Article en rapport :  Comment récupérer ses droits CPF ?

Ce Mastère vise donc à répondre à un besoin croissant de compétences en matière de finance verte et socialement responsable. Il s’agit de former des cadres opérationnels maîtrisant les rouages de cette finance nouvelle, ancrée dans les principes ESG (Environnement, Social, Gouvernance).

Au final, cette formation certifiante doit permettre à ses diplômés de trouver aisément leur place au sein de ce secteur d’avenir qu’est la finance durable, lequel recrute d’ores et déjà massivement.

La structure du programme de Mastère 2 : Une combinaison d’apprentissage théorique et pratique

D’une durée d’un an, le Mastère en Finance Durable de l’ISE vise l’acquisition de solides compétences aussi bien théoriques que pratiques dans l’ensemble des domaines liés à ce secteur d’activité émergent : fiscalité environnementale, finance carbone et internationale, investissements durables et socialement responsables, financements de projets verts, gestion des risques extra-financiers…

Accessible en alternance comme en formation initiale, ce Mastère 2 procure à ses étudiants un socle de connaissances équilibré entre enseignements académiques et mises en application professionnelles. Quel que soit le parcours choisi, l’accent est mis sur l’opérationnalité et l’employabilité.

Ainsi, en alternance, les périodes à l’ISE (une semaine par mois) alternent avec des périodes en immersion en entreprise (le reste du temps), permettant de conjuguer théorie et pratique de la finance durable. En initial, les enseignements sont complétés par deux stages longs de 12 et 16 semaines au sein d’établissements financiers engagés dans une démarche de responsabilité sociétale d’entreprise (RSE).

Au final, ce dosage subtil entre apprentissages académiques et mises en pratique professionnelles doit permettre aux diplômés d’appréhender concrètement les enjeux comme les modalités effectives du métier de financer durable, gage d’une insertion professionnelle réussie.

Alternance ou parcours initial : Choisir son chemin dans la Finance Durable

L’un des points forts de ce Mastère réside dans le fait qu’il est accessible aussi bien en alternance qu’en formation initiale. Dès lors, en fonction de leur profil et de leur projet professionnel, les candidats ont le loisir d’opter pour la formule pédagogique qui leur convient le mieux.

Article en rapport :  Fly 2.0 par Affiseo : avis sur la formation révolutionnaire en affiliation e-commerce

L’alternance permettra aux étudiants de bénéficier d’une rémunération durant leurs études tout en se frottant au monde de l’entreprise. Cependant, trouver une structure prête à les accueillir implique de s’y prendre tôt dans ses démarches. Cette voie est donc plutôt recommandée à ceux ayant déjà une solide appétence pour le monde de la finance.

Le parcours en initial offre quant à lui l’avantage de laisser plus de temps aux fondamentaux théoriques de la finance durable. Accessible via Parcoursup, cette formule pédagogique est idéale pour des profils jeunes, désireux de compléter leur bagage universitaire avant de se lancer sur le marché du travail.

Quelle que soit l’option retenue, alternance ou initial, le Mastère Finance Durable de l’ISE repose sur un équilibre subtil entre théorie et pratique, garantissant l’acquisition de solides compétences immédiatement mobilisables en contexte professionnel.

Compétences et connaissances clés acquises durant le Mastère

Au fil des enseignements dispensés tant à l’ISE que lors des immersions en entreprise, les étudiants développent un large éventail de compétences qui seront autant d’atouts décisifs pour leur avenir professionnel.

Ils apprennent tout d’abord à maîtriser l’ensemble des dimensions de la finance verte et de l’investissement socialement responsable : produits ISR, financements verts, finance carbone, réglementations européennes et internationales, critères ESG…

Ils assimilent par ailleurs les bases indispensables en finance d’entreprise : diagnostic financier, analyse des risques, ingénierie de projet, évaluation d’actifs…

Enfin, ils acquièrent des compétences relationnelles et managériales cruciales : management d’équipe, conduite du changement, capacités d’analyse et de synthèse, aisance à communiquer en public comme à l’écrit…

Grâce à cette combinaison unique de savoir-faire, les diplômés disposent de tous les atouts pour devenir de véritables chevilles ouvrières de la transition vers une finance plus verte, plus éthique et plus durable.

Article en rapport :  Étudier à l'étranger après le bac : le guide complet

Les débouchés professionnels après un Mastère en Finance Durable

Compte tenu de son caractère résolument novateur et en phase avec les réalités contemporaines de la finance, le Mastère en Finance Durable ouvre des perspectives professionnelles prometteuses à ses diplômés.

Ces derniers sont en mesure de prétendre à une large palette de postes centrés sur les dimensions durables et responsables de la sphère financière : chargé d’études RSE, analyste ESG, responsable finance durable, conseiller en investissements socialement responsables, auditeur en finance climatique, gestionnaire de fonds verts ou solidaires…

Ils peuvent ainsi évoluer au sein de banques commerciales et d’affaires, de sociétés de gestion d’actifs, de fonds de pension, de compagnies d’assurance, d’agences de notation extra-financière, de cabinets de conseil spécialisés…

Autant d’institutions financières qui, sous la pression conjointe des régulateurs et de l’opinion publique, sont amenées à se doter de départements et d’équipes dédiés exclusivement aux enjeux ESG et à l’investissement durable.

Grâce à leur maîtrise tant théorique que pratique de ces sujets, les diplômés du Mastère en Finance Durable de l’ISE sont tout désignés pour prendre une part active à cette transition vers des modèles financiers plus vertueux et porteurs de sens.

Processus d’admission et conseils pour les candidats potentiels

L’admission dans cette formation de niveau Bac+5 se fait sur dossier puis entretien. Le recrutement est ouvert aux profils aussi bien financiers et commerciaux, qu’environnementaux ou encore politiques et juridiques souhaitant se reconvertir.

L’équipe pédagogique accorde une attention toute particulière à la motivation des candidats pour les sujets de la finance durable. Cet intérêt, précis et argumenté pour les enjeux ESG, peut faire la différence par rapport à des profils plus scolaires.

Par conséquent, nous recommandons aux candidats de bien mettre en avant, dans leur lettre de motivation notamment, les raisons de leur appétence pour ce domaine, qu’elles soient d’ordre intellectuel, professionnel, éthique ou personnel. Un stage préalable, même court, dans la finance responsable peut également valoriser utilement un dossier.

Si vous êtes intéressé par le mastère vous pouvez le retrouver sur le site https://institut-superieur-environnement.com/.